Caissons (PIII 13) super kite mais...

Une mine d'infos sur les ailes à caissons suspentées. Si vous proposez un test, mettez la balise [TEST] dans votre titre.

Modérateurs : kenny la kenelle, Froggy, Bidib'

Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par Gombe » 10 Août 2008, 17:14

Bonjour,

Un petit bilan sur cette aile que j'ai acheté il y a quelques mois :

D'abord l'aile ne prend pas de place et c'est vrai que pour la lancer on a besoin de personne et ça prend 2mn. La qualité de fabrication est impec. En navigation c'est vraiment une aile géniale qui a un fond de puissance important et qui balance très fort. Quand il y a 10-11 noeuds je suis la seule aile < 16 qui navigue avec les 16 à boudins. J'ai pu aussi l'essayer sur neige et c'est top.

Par contre j'ai eu un certains nombre de soucis que j'men :lol: vais vous les conter :

1/ L'aile n'est pas facile à relancer quand elle tombe sur le bord d'attaque si le vent n'est pas fort (12-13) et si on a pas pied. Ca devient inquiétant quand on a un vent de terre et que après pas mal d'essais la voile commence à se dégonfler. Finalement je m'en suis sortie mais c'était sur un coup de chance car l'aile s'est applatie sur l'eau puis est repartie. Le pire scénario aurait été que la voile prenne l'eau. :evil:

2/ Une fois l'aile s'est déventée (j'étais en run et pour éviter une personne d'école de kite qui venait de relancer sa voile j'ai balancé la mienne dans l'autre direction...) et en tombant elle s'est vrillée + ligne passée dérrière l'aile. Résultat l'aile était incontrotable impossible de la remettre en place et j'ai du finalement larguer et rentrer à pieds. La suite c'est deux heures de démellage de noeuds. Si cela c'était passé en pleine mer sans avoir pieds... :evil: :evil:

3/ Un jour vent de terre 12 noeuds tranquille bonne session en light puis le vent tombe. J'essaye de garder la voile en l'air mais elle finit par tomber et impossible de la relancer. Heureusement j'avais pieds jusqu'à la tête mais le temps de revenir un vers la plage la PIII s'est gentillement remplie d'eau. Il suffit qu'il y ait 40 litres d'eau (c'est rien) pour que la voile soit impossible à soulever et reste accrochée à l'eau. Une petite précision la ou je fais du kite c'est dans une baie comme celle du Mont Saint Michel à Lancieux et ce jour la avec ma voile dans l'eau c'était marée montante et quand elle monte ca va vite genre 3 km/h. Pour finir j'ai regarner la plage avec une PIII remplie à moitiée d'eau et j'ai passé deux heures à rentrer sur la plage en la vidant petit à petit. Un pôte en m'a filé un coup de main pour m'en sortir mais c'était vraiment la galère. Aujoud'hui dans la même situation j'irai directement chercher la voile en mer pour éviter qu'elle prenne l'eau. :evil: :evil:

4/ La c'est un truc technique au niveau du zip du dos de l'aile. La ou je fais du kite le sable est très fin et ce sable à user prématurément le guide en plastique de la fermeture éclair. LA fermeture de "fermait" plus du tout j'ai pu trouver un autre guide metallique chez un réparateur de voile de bateau. Mais bon pas top d'avoir ce problème après 5 sorties.

5/ Quand il ya du vent c'est impératif de poser la voile avec l'aide de quelqu'un. Même en largant la voile elle ne se pose pas mais reste en l'air bien sagement.

Conclusion, j'ai une aile à boudins et une à caissons, donc je peux comparer les deux systèmes. J'aime bien les deux mais ma préference va à la PIII c'est un super kite dont je profite de plus en plus :twisted: ! Cependant d'un point de vue emmerde/securité une aile à caisson ça pardonne moin qu'une aile à boudins c'est net. Hormis le problème du zip, les situations évoquées ne seraient jamais arrivées avec une aile à boudins. Le fait que j'étais débutant n'a pas arrangé les choses c'est certain, on va dire que ce sont des étapes d'apprentissage avec les caissons :lol: .

Est ce que vous aussi vous avez déjà eu des soucis de ce genre ?

Thomas
Gombe
 
Message(s) : 13
Inscription : 10 Août 2008, 15:49

Message par PHneutre » 10 Août 2008, 18:48

A mon avis, tu as bien cerné les avantages et inconvénients de ta PIII par rapport aux boudins.
Pour ma part, j'ai déjà fait l'expérience (assez désagréable) de l'aile remplie d'eau. Je redoute également les fins de sessions où l'on doit poser parce que le vent est monté d'un coup. A part cela, eh bien, une aile à caissons a tout de même plein d'avantages tels que la mise en oeuvre et les performances (Speed I 10)...
Speed 10 (le retour)
Venom II 10
Wook I 9.5
Wipika Eclipse 159 x 38
Avatar de l’utilisateur
PHneutre
 
Message(s) : 180
Inscription : 11 Jan 2005, 19:23
Localisation : 61 - 72

Message par jf » 10 Août 2008, 19:37

Y a une méthode qui tue tout en cas de départ de crasse au niveau de l'aile (c'est une méthode à Jeck). C'est de bordé quand tu sens que ça va partir en vrille...
et ça marche trop bien...
zero six - douze - 64 - vingt quatre - trente 6
Avatar de l’utilisateur
jf
Adhérent KAF
Adhérent KAF
 
Message(s) : 2644
Inscription : 16 Avr 2006, 09:53
Localisation : Montélimar

Message par funalex » 10 Août 2008, 19:58

Je connais bien lancieux, et c'est quand meme hyper irrégulier là bas, impossible d'éviter certaines déventes (boudin ou pas), meme pour les plus aguerris, donc il faut fatalement une aile qui ne te trahisse pas lorsqu'elle tombe dans l'eau et qu'elle ne te tire pas vers le large (il faut un redécollage exemplaire)...ya du courant aussi et pleins d'algues, rien pour accrocher son aile pour poser tout seul, le vent est souvent off(sud-ouest)...bref, spot pas vraiment génial ni pour les boudins, ni pour les caissons...sauf par nord et nord-est...

Je me souviens d'une session où le vent faisait 10-40 noeuds en changeant de sens tout le temps, c'était par ouest...une horreur...ce jour là je pestait de pas etre allé à st malo.

Sinon tu as quand meme bien résumé ce que personne ne peut nier, ya pas grand chose à ajouter.
Avatar de l’utilisateur
funalex
 
Message(s) : 721
Inscription : 07 Juin 2004, 10:43

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par sagasy » 10 Août 2008, 20:21

Gombe a écrit :le vent n'est pas fort (12-13) et si on a pas pied. Ca devient inquiétant quand on a un vent de terre

d'un point de vue emmerde/securité une aile à caisson ça pardonne moin qu'une aile à boudins


12 Noeuds off c'est peut être pas l'idéal pour éviter les emmerdes, quelle que soit l'aile ...
Avatar de l’utilisateur
sagasy
 
Message(s) : 35
Inscription : 24 Sep 2007, 11:06

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par tatahi » 10 Août 2008, 22:50

Gombe a écrit :Bonjour,

Un petit bilan sur cette aile que j'ai acheté il y a quelques mois :

D'abord l'aile ne prend pas de place et c'est vrai que pour la lancer on a besoin de personne et ça prend 2mn. La qualité de fabrication est impec. En navigation c'est vraiment une aile géniale qui a un fond de puissance important et qui balance très fort. Quand il y a 10-11 noeuds je suis la seule aile < 16 qui navigue avec les 16 à boudins. J'ai pu aussi l'essayer sur neige et c'est top.

Par contre j'ai eu un certains nombre de soucis que j'men :lol: vais vous les conter :

1/ L'aile n'est pas facile à relancer quand elle tombe sur le bord d'attaque si le vent n'est pas fort (12-13) et si on a pas pied. Ca devient inquiétant quand on a un vent de terre et que après pas mal d'essais la voile commence à se dégonfler. Finalement je m'en suis sortie mais c'était sur un coup de chance car l'aile s'est applatie sur l'eau puis est repartie. Le pire scénario aurait été que la voile prenne l'eau. :evil:

2/ Une fois l'aile s'est déventée (j'étais en run et pour éviter une personne d'école de kite qui venait de relancer sa voile j'ai balancé la mienne dans l'autre direction...) et en tombant elle s'est vrillée + ligne passée dérrière l'aile. Résultat l'aile était incontrotable impossible de la remettre en place et j'ai du finalement larguer et rentrer à pieds. La suite c'est deux heures de démellage de noeuds. Si cela c'était passé en pleine mer sans avoir pieds... :evil: :evil:

3/ Un jour vent de terre 12 noeuds tranquille bonne session en light puis le vent tombe. J'essaye de garder la voile en l'air mais elle finit par tomber et impossible de la relancer. Heureusement j'avais pieds jusqu'à la tête mais le temps de revenir un vers la plage la PIII s'est gentillement remplie d'eau. Il suffit qu'il y ait 40 litres d'eau (c'est rien) pour que la voile soit impossible à soulever et reste accrochée à l'eau. Une petite précision la ou je fais du kite c'est dans une baie comme celle du Mont Saint Michel à Lancieux et ce jour la avec ma voile dans l'eau c'était marée montante et quand elle monte ca va vite genre 3 km/h. Pour finir j'ai regarner la plage avec une PIII remplie à moitiée d'eau et j'ai passé deux heures à rentrer sur la plage en la vidant petit à petit. Un pôte en m'a filé un coup de main pour m'en sortir mais c'était vraiment la galère. Aujoud'hui dans la même situation j'irai directement chercher la voile en mer pour éviter qu'elle prenne l'eau. :evil: :evil:

4/ La c'est un truc technique au niveau du zip du dos de l'aile. La ou je fais du kite le sable est très fin et ce sable à user prématurément le guide en plastique de la fermeture éclair. LA fermeture de "fermait" plus du tout j'ai pu trouver un autre guide metallique chez un réparateur de voile de bateau. Mais bon pas top d'avoir ce problème après 5 sorties.

5/ Quand il ya du vent c'est impératif de poser la voile avec l'aide de quelqu'un. Même en largant la voile elle ne se pose pas mais reste en l'air bien sagement.

Conclusion, j'ai une aile à boudins et une à caissons, donc je peux comparer les deux systèmes. J'aime bien les deux mais ma préference va à la PIII c'est un super kite dont je profite de plus en plus :twisted: ! Cependant d'un point de vue emmerde/securité une aile à caisson ça pardonne moin qu'une aile à boudins c'est net. Hormis le problème du zip, les situations évoquées ne seraient jamais arrivées avec une aile à boudins. Le fait que j'étais débutant n'a pas arrangé les choses c'est certain, on va dire que ce sont des étapes d'apprentissage avec les caissons :lol: .

Est ce que vous aussi vous avez déjà eu des soucis de ce genre ?

Thomas


Bienvenue au club ... :cry: :lol: :lol:

Mes réflexions ( personnelles )

1/ 12/13 noeuds , c'est un peu difficile à redécoller pour beaucoup d'ailes , surtout des grosses .
Si on ajoute du vent de terre , faut pas faire d'erreur ...Donc pas vraiment conseillé par la prudence ,mais on va pas te faire la morale , t'inquiètes pas .
les conseils : Ne pas reculer dans l'eau et surtout ne pas tirer sur les avants pour quelque raison que ce soit (c'est comme ça qu'on les remplit) .
Attendre que l'aile descende sous le vent pour qu'elle soit pleine fenêtre et qu'elle puisse se réorganiser toute seule en arche , être patient .
Détrimmer (mais dans 12/13 noeuds , ça devait l'être ...) et prendre les arrières le plus loin possible ,attendre si besoin une risée et tirer une première fois pour décoller le bord d'attaque de l'eau ,laisser l'aile redescendre (elle monte rarement du premier coup ) et profiter de l'effet de rebond pour la refaire monter , c'est quand elle est montée assez haut qu'i faut lâcher un arrière pour qu'elle puisse tourner à 180° et remonter pleine fenêtre .

2/ Attention aux croisements ,avec les débutants , il n'y a plus de priorités qui tienne , navigue loin d'eux ! Il faut les repérer . Dans un cas comme celui que tu décris , la dévente de l'aile est dûe au fait qu'en plus d'avoir envoyé l'aile de l'autre côté , tu as eu tendance à abattre ,les deux combinés ont déventé complètelent l'aile ,avec un peu plus d'expèrience , ça peut s'éviter en faisant downlooper l'aile de l'autre côté quand elle perd de la vitesse ou en virant trés sérré pour ne pas perdre au vent .
Quand l'aile amorce sa dévente , ill faur tirer comme un porcinet sur l'arrière en haut , quitte même à s'y prendre à deux mains l'une aprés l'autre pour la redresser car c'est l'oreille en bas qui coince et s'emmêle le plus souvent , en tirant par le haut ,l'aile se déroule en prenant le vent et les lignes se libèrent si on a agit assez tôt .
Ceci dit ça peut toujours arriver même à un rider trés expérimenté même si c'est enormement moins souvent .

3/ Il faut savoir que les sorties de vidange de l'aile sont situées sous les oreilles au niveau du bord de fuite et qu'elles ne sont pas trés grosses , c'est important pour comprendre comment la vider ;
Ne pas tenter de tout sortir d'un coup , les connections des brides à la voile pourraient en souffrir (30 kg de rupture pour les suicides loops , je crois ... ) et le spi pourrait souffrir de l'abrasion en la trainant .
Poser barres et lignes sur le sable , prendre le milieu du bord d'attaque vers le haut et déjà faire passer les brides le long de ce bord de fuite (ce qui est à droite vers la droite et vice versa (je sais ,c'est pas forcément nckel mais on limite un peu les emmêlages .
aller vers une oreille et sortir lentement le tissu de proche en proche de l'eau (a deux on commence par le centre et chacun part de son côté en mettant en boule sous un bras ce qu'il a sorti de l'eau ) ,ne pas être préssé , l'eau sort doucement de l'autre côté par la pression de la partie d'eau qui est un peu en l'air...Il suffit sans forcer de rouler ce qui sort de l'eau en exercant une traction modérée et constante (usant pour les bras, mais ça muscle ) vers le haut .
Pour les démélages , ça va de plus en plus vite , mais il faut là aussi de la méthode , tu trouveras la tienne . quelquefois on déconnecte les lignes , quelquefois non ,et on arrive à voir au coup d'oeil ce qui ne va pas .
Dans ton cas , tu aurais dû rembobiner en marchant vers l'aile (pour ne pas la remplir en la tirant ,choper le milieu du bord d'attaque et rentrer en la traînant au dessus ou a peine au contact de l'eau et c'était bon .

4/ les zips n'étaient pas top , ça a progréssé .

5/ +1 pour l'atterrissage solo dans du vent fort ! .
Le nouveau bridage de la 5 ligne fait maintenant que l'aile descend plus vite vers le bas ,le problème à l'air solutionné bien que je ne l'ai pas expérimenté dans du vent trés fort encore .

Conclusion :Ces voiles présentent des aspects techniques spécifiques à apprendre à connaître ,c'est vrai ,ceci dit il y a une vraie préoccupation de la marque (je sais ,je suis fan ..;) dans le sens de l'amélioration de ce qui rend les caissons un peu moins accessibles à l'heure actuelle :Réduction du bridage et des risques de prise d'oreille dans les lignes (voir la Pulse sur laquelle ça ne m'est JAMAIS arrivé ) gainage des brides de P4 qui les rendent moins sensibles à l'emmêlement , redécollage extrêment facile des Pulses 2 par un seul arriére ,changement des logueurs de brides de la 5° qui la font redescendre plus vite et j'en oublie certainement .

Les Psychos sont recommandées à des riders expérimentés , et ça n'est pas une histoire simple de savoir envoyer tel ou tel move mais plutôt de connaissance de ces ailes et de leurs caractéristiques .

Les Pulses ,et surtout la 2 , seront toujours de meilleures ailes pour rentrer dans le monde des ailes à caissons , à moins de savoir d'entrée qu'on va galérer et de l'accepter totalement .

Voilà ce qu'on peut tirer de ton expèrience à mon humble avis .

Note :J'ai fait en sorte d'éviter toute plaisanterie déplacée ,tout propos qui pourraient paraître tendancieux par une interprétation erronnée, j'espère aussi que tu comprendras que ces explications nécéssitaient un peu de temps et de "longueur " et que tout cela ne blessera donc personne ,ni n'appellera de commentaires fâcheux .

D'un aute côté , j'espère aussi que ma petite expèrience pourra te servir et aussi donner un sens à cet échange .
Avatar de l’utilisateur
tatahi
Adhérent KAF
Adhérent KAF
 
Message(s) : 3869
Inscription : 12 Juin 2005, 15:38
Localisation : VAR 83 (France/o682945386)

Message par arno13 » 10 Août 2008, 23:03

Sur ton point 1), je trouve que les caissons redécollent mieux que les boudins dans le light (et même après d'ailleurs).
Maintenant il est vrai qu'il faut éviter de leur faire boire de l'eau : ne tire pas sur les avants lorsque l'aile est dans l'eau sur le bord d'attaque. La Speed 2 qui a beaucoup plus d'ouvertures y est très sensible (ie se remplit assez vite en cas de merde prolongée), la Pulse beaucoup moins.
Reste que en plage basse, rien ne redécolle facilement (même la Bandit, j'ai pu comparer avec un pote qui s'est retrouvé le cul dans l'eau dans la même rafale que moi, et il n'est pas manchot du tout pourtant)
5) Concernant le posé dans du vent fort :
a) facile : si l'aile se met à flotter à 3m du sol après largage, cours vers elle, elle tombe et reste ensuite généralement au sol, sinon recommence. Oui il faut un peu de marge sous le vent.
b) en boudins, quand ça tape, s'il n'y personne pour chopper l'aile, tu n'es pas en meilleure situation, loin de là (moi ça va en Hydra, c'est encore gérable mais j'en en vu se payer des chaleurs lorsque j'étais encore sur l'eau)
Sinon pour le coup de l'ancre marine ça m'est arrivé et je me suis pris la honte à demander à un gars de m'aider pour la vidanger au bord de la plage sans quoi je n'y arrivais pas !
Ma vie est une longue attente entre deux sessions.
Avatar de l’utilisateur
arno13
 
Message(s) : 386
Inscription : 09 Juin 2007, 20:54
Localisation : Marseille

Message par wildocean » 11 Août 2008, 04:26

Bienvenue au club! ca fait plaisir de voir ce genre de post qui me fait sentir un peu moins seul et moins extraterrestre :) du fait du faible nombre de caissoneux sur l'eau. J'adore la PIII 13 aussi (meme si je n'en possede pas une)!!!

Pour le zip, il vaux mieux le mannier avec precaution par exemple en enlevant les sable qui s'y trouve avant d'ouvrir ou fermer, ou en prennant soin de ne pas coincer le spi dedans.

Comme dit plus haut, pour eviter le remplissage d'eau, surtout ne pas trainer la voile dans l'eau bord d'attauqe vers le bas... et si tu le fait quand meme car pas d'autre choix, prends biend soin de ne tirer que sur les arrieres... pas sur les avant!! Pour la vidange de l'aile, moi ca ne m'est arrive qu'une seule fois en un an et demi de pratique... a noter qu'il y a des scratchs a ouvrir (un a chaque oreille) pour rendre l'ecoulement de l'eau plus rapide.

Pour eviter le decrochage, il faut apprendre le reflex downloop dont parlait Tatahi, c'est tres efficace. Ca consiste a faire tourner l'aile en descendant, ce qui est faisable meme dans les molles car le poid de l'aile va l'aider a tourner en lui donnant de l'inertie. En plage ultrabasse, cela est tres pratique aussi pour virer de bord, mais fait perdre un peu plus au vent.

arno13 a écrit :a) facile : si l'aile se met à flotter à 3m du sol après largage, cours vers elle, elle tombe et reste ensuite généralement au sol, sinon recommence. Oui il faut un peu de marge sous le vent.

pas con, j'y avais jamias pense!
Avatar de l’utilisateur
wildocean
 
Message(s) : 418
Inscription : 17 Mars 2007, 11:08
Localisation : Australie

Message par olive-wood » 11 Août 2008, 07:29

je me sens moin seul :lol:

j'ai testé le remplissage de ma speed 2 lors de ma premiere sortie ...epique :lol: maintenant je sais je tire plus sur les avants et surtoud j'essaye de plus la faire tomber c'est encore plus simple ...
Photographe de sports
www.olivierblondel.com
Avatar de l’utilisateur
olive-wood
 
Message(s) : 93
Inscription : 25 Août 2007, 18:59
Localisation : Nimes

Message par sanka » 11 Août 2008, 11:59

Salut Combe, je suis à Saint malo, la prochaine fois qu'il y aura du vent, peut etre qu'on se croisera...
Pour le redécollage, c'est tres important comme l'a dit tatahi, qu'une fois qu'on a fais remonté l'aile en marche arrière de directement lâcher un des arrières, là, l'aile tourne litérallement sur elle même et pas besoin qu'elle soit à 5m de haut pour que ça marche !
Sinon, à lancieu, pour rentrer à pied à marée montante, je te conseillerai, que des que t'abandonnes l'idée de redécoller, direct plier l'aile dans l'eau, ça évite de partir à la pêche aux algues vertes, bien qu'il existe de délicieuses recettes à base d'algues, lol..

Sinon, si tu attaches ton leash à ta planche, avec un petit peu de sable dessus ça suffit pas pour retenir ta PIII et aller la chercher tranquillement ?

En tout cas, t'inquiette pas, plus tu vas naviguer en caisson, moins tu vas te galérer !

Petit conseil ! : si tu as une poche dans ton harnais, mets-y des petites boucles de rechanges ( celles qu'il y a entre l'aile et les brides ) car ça fait toujours chier de remonter à ses affaires, surtout quand la mer est basse pour aller les chercher..
mode robocop
si ton calbut flote au vent, c que ça ride :-D
speed 10 à vendre
Avatar de l’utilisateur
sanka
 
Message(s) : 292
Inscription : 21 Oct 2005, 20:19
Localisation : st malo pendant les vacances, marseille pour les études

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par frappat » 11 Août 2008, 12:59

Conclusion :Ces voiles présentent des aspects techniques spécifiques à apprendre à connaître ,c'est vrai ,ceci dit il y a une vraie préoccupation de la marque (je sais ,je suis fan ..;) dans le sens de l'amélioration de ce qui rend les caissons un peu moins accessibles à l'heure actuelle :Réduction du bridage et des risques de prise d'oreille dans les lignes (voir la Pulse sur laquelle ça ne m'est JAMAIS arrivé ) gainage des brides de P4 qui les rendent moins sensibles à l'emmêlement , redécollage extrêment facile des Pulses 2 par un seul arriére ,changement des logueurs de brides de la 5° qui la font redescendre plus vite et j'en oublie certainement .

Salut Tatahi

c'est vrai que flysurfer progresse sur le plan du bridage mais je n'ai encore rien trouvé de mieux que la skyte BOOM qui était finalisé avec un bridage plus que réduit et "immélable" néologisme perso pour dire que tu mettais le tout en vrac dans l'aile et que tu n'éatis JAMAIS oblige de faire une vérif à la remise en service, alors qu'avec les flysurefrs , il faut quand même ( surtout sur neige et au bord de spots "herbeux ) bien faire gaffe au clés de bridage vite faits.
frappat
 
Message(s) : 513
Inscription : 17 Sep 2004, 13:14
Localisation : ardèche nord, là où souffle la burle

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par PHneutre » 11 Août 2008, 16:56

frappat a écrit :c'est vrai que flysurfer progresse sur le plan du bridage mais je n'ai encore rien trouvé de mieux que la skyte BOOM qui était finalisé avec un bridage plus que réduit et "immélable" néologisme perso pour dire que tu mettais le tout en vrac dans l'aile et que tu n'éatis JAMAIS oblige de faire une vérif à la remise en service, alors qu'avec les flysurefrs , il faut quand même ( surtout sur neige et au bord de spots "herbeux ) bien faire gaffe au clés de bridage vite faits.


+1 Je regrette vraiment ma Skyte 9 avec ce bridage "minimaliste". Je faisais pourtant voler l'aile dans des vents bien pourris et elle restait toujours bien gonflée et contrôlable... Si seulement Flysurfer pouvait arriver à ce résultat sur leurs prochaines productions !!!
Speed 10 (le retour)
Venom II 10
Wook I 9.5
Wipika Eclipse 159 x 38
Avatar de l’utilisateur
PHneutre
 
Message(s) : 180
Inscription : 11 Jan 2005, 19:23
Localisation : 61 - 72

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par Bidib' » 11 Août 2008, 17:21

Gombe a écrit :1/ L'aile n'est pas facile à relancer quand elle tombe sur le bord d'attaque si le vent n'est pas fort (12-13) et si on a pas pied.


Ben en même temps, la plupart des ailes font ça, à part quelques rares boudins avec 5ème ligne et les FS SilverArrow.

Ca devient inquiétant quand on a un vent de terre et que après pas mal d'essais la voile commence à se dégonfler. Finalement je m'en suis sortie mais c'était sur un coup de chance car l'aile s'est applatie sur l'eau puis est repartie. Le pire scénario aurait été que la voile prenne l'eau. :evil:


Heu, et c'est bien pour cela que l'on ne navigue JAMAIS par vent de terre, à moins d'être surveillé et d'avoir un bateau de secours. On ne te l'a pas martelé lors de ton apprentissage ?

2/ Une fois l'aile s'est déventée (j'étais en run et pour éviter une personne d'école de kite qui venait de relancer sa voile j'ai balancé la mienne dans l'autre direction...) et en tombant elle s'est vrillée + ligne passée dérrière l'aile. Résultat l'aile était incontrotable impossible de la remettre en place et j'ai du finalement larguer et rentrer à pieds. La suite c'est deux heures de démellage de noeuds. Si cela c'était passé en pleine mer sans avoir pieds... :evil: :evil:


Ca peut arriver, n'importe quelle défaillance peut arriver sur n'importe quelle aile. Les caissons avec bridage ont potentiellement plus de chances de se coincer une oreille dans le bridage, mais le problème technique (casse de ligne, du bridage, de la barre, d'un boudin etc) peut survenir sur toutes les ailes et être dramatique si on a que le grand large ou des obstacles sous son vent... C'est aussi ce pourquoi on ne navigue JAMAIS par vent off.

Heureusement j'avais pieds jusqu'à la tête mais le temps de revenir un vers la plage la PIII s'est gentillement remplie d'eau. Il suffit qu'il y ait 40 litres d'eau (c'est rien) pour que la voile soit impossible à soulever et reste accrochée à l'eau.


tu as fait l'erreur classique de tracter une aile à caissons tombée sur le bord d'attaque ;) maintenant tu as compris de toi-même ce qu'il fallait faire dans ce cas là puisque tu dis :

Aujourd'hui dans la même situation j'irai directement chercher la voile en mer pour éviter qu'elle prenne l'eau. :evil: :evil:


Pour répondre à ta dernière question, oui on a tous eu ces galères là, mais maintenant qu'on les a eu, on évite soigneusement de les reproduire ;)

A mon tour de te poser 2 ptites questions : comment as tu connu le forum KAF ? Tu as acheté ton aile d'occase ?
Informatique, réseaux, téléphonie, récupération de données : 06 dix 28 08 49
http://studio.compad.fr Votre annonce téléphonique personnalisée en quelques clics à partir de 49 €, livrée en 24h, qualité studio pro
Avatar de l’utilisateur
Bidib'
Administrateur
Administrateur
 
Message(s) : 14253
Inscription : 18 Mai 2004, 16:31
Localisation : Lyon Ouest

Re: Caissons (PIII 13) super kite mais...

Message par wanou » 12 Août 2008, 15:42

sagasy a écrit :
Gombe a écrit :le vent n'est pas fort (12-13) et si on a pas pied. Ca devient inquiétant quand on a un vent de terre

d'un point de vue emmerde/securité une aile à caisson ça pardonne moin qu'une aile à boudins


12 Noeuds off c'est peut être pas l'idéal pour éviter les emmerdes, quelle que soit l'aile ...


+1
Casse couille professionel
Pulse 5.0 , pulse 7.0, pulse² 10, psycho III 13
Spleene RIP 122 et 138, door 164
Avatar de l’utilisateur
wanou
Adhérent KAF
Adhérent KAF
 
Message(s) : 1279
Inscription : 29 Déc 2004, 17:55
Localisation : X rousse LYON

Message par funalex » 12 Août 2008, 15:59

ouaip lancieux, c'est chiant, c'est le seul spot pratiquable par sud-ouest dans le 22...et c'est off, meme si il faut y aller pour vraiment sortir de la baie, ça peut arriver.

En plus, le vent de sud-ouest est un des plus fréquent dans la région...donc on pourrait croire qu'en bretagne les sessions sont nombreuses, mais c'est pas vrai dans le 22...j'ai jamais aussi peu navigué que là bas pendant les 2 dernières années, il fallait toujours bouger sur la cote bretagne sud.

Je reconnais que lorsque ça fait longtemps qu'on n'a pas navigué, et bien parfois on est bien content de trouver cette baie, meme par off, et que n'importe qui d'entre vous craqueriez à l'idée d'une petite session si vous avez que ça à disposition depuis plusieurs mois ;)

en tout cas, dans la baie je privilégie le redécollage, ça c'est clair ! donc aile en C+5eme ligne.
Avatar de l’utilisateur
funalex
 
Message(s) : 721
Inscription : 07 Juin 2004, 10:43

Message par Gombe » 13 Août 2008, 18:01

Salut,

Merci pour vos conseils et je note bien la technique surtout quand l'aile se dévente. Le but du post c'est clairement d'avertir les gens comme moi qui vont découvrir le caisson tout seul. Je dis ça car simplement car l'espece caissons est rare dans mon coin et du coup on ne peux pas partager les experiences. Pour le reste j'ai déjà decouvert tout seul les sources d'emmerdes que je veille donc à éviter.

Salut Sanka je viens ce week donc peut être a St Malo ou Lancieux

Bidibulo pour te répondre, j'ai acheté ma voile neuve de l'étranger et j'ai découvert ce forum entre autre que d'autre sources en même temps que je l'ai acheté. J'ai fait ce choix en trouvant pas mal d'avantages par rapport aux boudins en comparant les deux systèmes. Les avantages étaient :
que ca redecolle aussi bien qu'un boudin
poser déposer tout seul le kite
Lancer et plier le kite en un rien de temps
pas de pompe
grande plage d'utilisation surtout dans le light voila pourquoi la PIII en 13
pleins de gens satisfaits sur les differents tests & post au niveau des caissons.

Par rapport a tout ça il ya donc bien des avantages mais je trouve que la marque met en avant des performances qui ne sont pas forcement au rdv comme 27 noeuds avec une PIII 13 perso j'ai tenté une fois avec 22 noeuds et j'ai pas continué. Donc 27 c'est du suicide quand à 8 noeuds c'est pour commencer à faire decoller l'aile sur une plage j'imagine, mais pour pour taper un run :wink: .

J'ai une dream 12 de chez Fone de 2005 pour comparer et je n'ai jamais eu de merde avec.

A+
Gombe
 
Message(s) : 13
Inscription : 10 Août 2008, 15:49

Message par sanka » 13 Août 2008, 19:13

Sisi, les 27 noeuds sont possibles, en fait la plage haute nommée "overpowered/danger", c'est un peu le vent max pour pouvoir remonter au vent...
et c'est bien écris verygood 75 kilos rider..
Je me suis encore pris des petites rafales à plus de 30 noeuds en speed 10 tout à l'heure à saint malo, j'avais pas pris toute la sangle...
bon, ok je pèse 85 kilos..
mode robocop
si ton calbut flote au vent, c que ça ride :-D
speed 10 à vendre
Avatar de l’utilisateur
sanka
 
Message(s) : 292
Inscription : 21 Oct 2005, 20:19
Localisation : st malo pendant les vacances, marseille pour les études

Message par Bidib' » 13 Août 2008, 20:26

c'était une 10, lui une 13
tu pèses 85 kgs, lui on sait pas :D
et t'es un peu un barjo, et lui on sait pas :lol:

Les plages de vent que tu annonces en speed 10, j'ai jamais vu personne les pratiquer. Mais bon, je ne réfute pas...
Informatique, réseaux, téléphonie, récupération de données : 06 dix 28 08 49
http://studio.compad.fr Votre annonce téléphonique personnalisée en quelques clics à partir de 49 €, livrée en 24h, qualité studio pro
Avatar de l’utilisateur
Bidib'
Administrateur
Administrateur
 
Message(s) : 14253
Inscription : 18 Mai 2004, 16:31
Localisation : Lyon Ouest

Message par NicoFS » 13 Août 2008, 21:39

c'est clair que les plages de vents annoncées sont optimistes tant en plage haute qu'en plage basse.
De toute façon annoncer une plage de vent exacte est impossible, la plage basse dépend de tellement de facteurs, quand à la plage haute c'est clair que sauf pour quelques exceptions comme sanka c'est un peu exagéré.
Disons qu'ils donnent un plage de vent max: plage basse dans des conditions optimales (flat, grosse board, vent faible mais régulier, soleil, gonzesses...), plage haute à la limite pour rentrer poser, c'est donné à titre "indicatif".
C'est d'ailleurs de plus en plus difficile pour la plage haute, que ce soit pour Fs ou pas car avec les ailes à très gros depower, on peut tenir des tailles indécentes dans du vent soutenu, est ce à conseiller à tout le monde ? je pense pas, mais définir une limite est délicat.

Pour la p3 13 je fais 75kg, je surtoile pas comme un porc et comme toi 22knts c'est déjà limite.
NicoFS
 
Message(s) : 245
Inscription : 12 Nov 2004, 15:47

Message par pouch » 14 Août 2008, 07:44

d'ailleurs a ce sujet les plages de vent ont été supprimées pour la psycho 4
SA 15- PIV 10- PIII 6 - Race spotz - surf naish global
Avatar de l’utilisateur
pouch
Adhérent KAF
Adhérent KAF
 
Message(s) : 522
Inscription : 16 Mars 2005, 19:59


Retour vers Ailes à caissons plates bridées : Flysurfer, Ozone, Flexifoil, etc...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron